L'aide aux victimes

24/04/2019 - mise à jour : 04/01/2020

le 17 et le 112

les articles à consulter

L’aide aux victimes, c’est d’abord une écoute, un soutien moral et psychologique, mais c’est également un accompagnement dans les démarches à accomplir pour obtenir réparation.

Les victimes, ce sont non seulement les personnes soufrant d’un préjudice infligé par l’auteur d’une infraction pénale, mais également les personnes ayant subi un dommage lié à un accident ou une catastrophe.

C’est pourquoi ce site aborde l’aide aux victimes d’infractions pénales, mais également l’aide aux victimes d’accidents médicaux et autres victimes (d’accident de la circulation, de chasse, d’attentats, de catastrophes technologiques etc) et met à leur disposition des outils pour les guides dans leurs démarches d’indemnisation, qui ne les conduiront pas nécessairement à saisir le tribunal.

Le ministère de la justice  met à disposition de tous sur son site internet à la page aide aux victimes de nombreux documents et notamment un numéro de téléphone, le 116 006, non surtaxé, disponible 7 jours sur 7 de 9 heures à 19 heures.

D'autres informations sont disponibles sur les sites suivants:

- le site du ministère de l'intérieur

- le site de la gendarmerie nationale

- https://www.france-victimes.fr/ (qui met également à disposition des victimes l'adresse mail victimes@france-victimes.fr)

- internet-signalement.gouv.fr pour le signalement des contenus et comportements illicites sur internet

- https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Les bureaux d'aide aux victimes

Les tribunaux judiciaires disposent chacun d'un  bureau d’aide aux victimes, qui a pour objet d’offrir aux victimes une information sur la procédure pénale, sur les démarches à accomplir et les différents dispositifs d’indemnisation,  qui leur apporte un soutien psychologique tant au cours de l’enquête ou de l’instruction qu’à l’audience.

  • A Bar le Duc, il est ouvert le mardi de 8 heures 45 à 11 heures 45
  • A Val de Briey, voir les services d'aide aux victimes du tribunal judiciaire de Val de Briey et le flyer CIDFF
  • A Verdun, il est ouvert le mercredi de 13h45 à 16h45.
  • A Epinal, le bureau d'aide aux victimes tient une permanence au tribunal judiciaire, 7 place Edmond Henry (tél. 03 29 34 92 91) aux horaires suivants: le mardi de 13H15 à 16H00; le mercredi de 8H30 à 11H30 ; le jeudi de 8H30 à 11H30 et de13H15 à 16H00; le vendredi de 08H30 –à11H30.

Les associations d'aide aux victimes

Depuis 1983, la France bénéficie d’un réseau d’associations d’aide aux victimes présentes sur tout le territoire.

Pour la Meuse

CIDFF MEUSE 55- Centre d’information sur les droits des femmes et des familles- 7 rue Alexis CARREL à 55 100 VERDUN
téléphone: 03 29 86 70 41
mail: cidff55@orange.fr; site internet: http://www.cidffmeuse.fr/

Pour Nancy

Grand Nancy Aide aux Victimes ANNE (GNAV) France Victimes 54- Cité judiciaire Rue du Général Fabvier-  54000 NANCY
téléphone : 03 83 90 22 55
Fax : 03 83 90 68 34
mail: direction.gnav@orange.fr

Pour Val de Briey
 
CIDFF -4 rue du Maréchal Foch- BP 83- 54 153 VAL DE BRIEY CEDEX
télephone: 03 82 23 29 88 
 
Pour les Vosges

CIDFF 88- 19 rue d'Ambrail- 88 000 EPINAL
Téléphone : 03 29 35 49 15
Fax : 03 29 35 19 01
mail: contact@cidff88.com

France Victimes 88 à SAINT DIE DES VOSGES
Téléphone : 03 29 50 15 76

Pour connaître les coordonnées des autres associations d’aide au victimes, vous pouvez consulter l’annuaire national des associations d’aide aux victimes ou le site de l’INAVEM, fédérant les associations d’aide aux victimes.

Enfin, les avocats ont bien entendu compétence pour accompagner les victimes.