CA Angers : installation du procureur général, Jacques Carrère

Audience solennelle d'installation à la cour d'appel d'Angers
22/09/2020 - mise à jour : 22/09/2020
J. CARRERE PG

Jacques Carrère a été installé le 18 septembre 2020 en qualité de procureur général près la cour d’appel d’Angers, succédant ainsi à Brigitte Lamy, nommée procureure générale près la cour d’appel d’Amiens

Audience installation PG

 L’audience qui s’est tenue en présence des personnalités civiles et militaires du ressort, notamment  du préfet du département représentant le préfet de la région des Pays de la Loire, a également été marquée par la présence de Catherine Champrenault, procureure générale près la cour d’appel de Paris, Florence Peybernes, première présidente près la cour d’appel d’Orléans ainsi que celle des chefs des cours d’appel de Rennes et de Caen.

discours avocat général

 Yves Gambert, avocat général, débutait son discours par l’énumération des prérogatives d’un procureur général, en soulignant sa dimension institutionnelle primordiale. Puis il rappelait les nombreuses actions mises en place par le précédent procureur général, Brigitte Lamy et retraçait le très riche parcours professionnel de Jacques Carrère. Une présentation du ressort et des effectifs du parquet venait conclure ses réquisitions.

Discours premier président

 Le premier président souhaitait à son tour la bienvenue au nouvel arrivant. Il évoquait ensuite sa conception de la dyarchie et lui présentait quelques un des nombreux chantiers communs à venir. Il soulignait enfin l’importance d’assurer au sein de la cour d’appel un dialogue social de qualité afin de rassurer les équipes et de mobiliser les énergies.

discours du procureur général

 Dans son discours d’installation, le procureur général a remercié l’ensemble des personnes invitées ainsi que les procureurs de son ressort et les forces de sécurité intérieure, « sans lesquelles la vérité judiciaire ne pourrait se manifester ». Il a ensuite présenté les quatre grandes orientations sur lesquelles il souhaite porter son attention dans les prochains mois : la lutte contre la fraude économique et financière et la radicalisation, situation de la médecine légale dans le ressort, attention du ministère public sur les difficultés des entreprises.