14.01.2020 - RG 19/18332 - Compétence / Jurisdiction

14 January 2020 - RG 19/18332
16/01/2020 - mise à jour : 03/03/2020

14 janvier 2020 RG 19/18332 - Compétence - Articles 7 (2) Règlement Bruxelles I bis et 46 du code de procédure civile  

La cour répond à la question posée de la compétence de la juridiction française pour statuer sur un litige opposant deux sociétés américaines et leur filiale irlandaise au regard des articles 46 du code de procédure civile et l’article 7.2 du règlement (UE) N°1215/2012 pour des faits prétendument anticoncurrentiels; 

La responsabilité des sociétés Malwarebytes est recherchée sur le fondement de l'article 1240 du code civil par les sociétés Enigma qui leur reprochent suite à la révision des programmes anti virus du logiciel Malwarebytes intervenue aux Etats-Unis, d'interférer avec leurs propres produits.  

Le tribunal de commerce de Paris avait retenu sa compétence sur le fondement du critère de rattachement du lieu du fait dommageable en France ce que la cour confirme dés lors que la société Enigma établit suffisamment qu'elle subit un dommage sur le marché numérique français caractérisé par la perte de ventes du fait de la commercialisation en ligne du logiciel concurrent disponible sur un site destiné au public français dont elle demande réparation sur ce territoire seulement. 

Il est jugé que la société Enigma, qui allègue être victime d'agissements délictuels, avait dans ce contexte le choix de saisir le tribunal de commerce de Paris, indépendamment du lieu d'un des faits générateurs du dommage qui était localisé aux Etats-Unis, lieu de la révision du programme litigieux. 

L'exception de litispendance n'est pas retenue du fait de l'absence d'identité du litige initié précédemment aux États Unis par la société Enigma contre la société Malwarebytes Inc bien qu'il mette en cause les mêmes faits d'interférence en ligne entre les logiciels concurrents.

________________________________________________________________________

English version

14 January 2020 - ICCP-CA RG 19/18332 - Jurisdiction - Articles 7 (2) Regulation Bruxelles I (recast) and 46 of the code of civil procedure

The Court answers the question whether the French court has jurisdiction to rule on a dispute between two American companies and their Irish subsidiary under Article 46 of the Code of Civil Procedure and Article 7(2) of Regulation (EU) No 1215/2012 for alleged anti-competitive acts;

The Malwarebytes companies are being sued under Article 1240 of the Civil Code by the Enigma companies who claim that, following the review of the Malwarebytes anti-virus programs in the United States, they interfered with their own products.

The Paris
Commercial Court found that it has jurisdiction on the basis of the criterion of the place where the harmful event occurred, in France, which the Court confirmed considering that Enigma sufficiently established that it suffered damages on the French digital market characterized by the loss of sales due to the online marketing of competing software available on a website intended for the French public, for which it sought compensation in that territory only.

It is held that Enigma, which claims that it is the victim of tortious acts, had in this context the choice to bring the matter before the Commercial Court of Paris, irrespective of the location of one of the events giving rise to the damage located in the United States, where the disputed software had been modified.

The lis pendens exception was not upheld due to the lack of identity of the dispute previously brought in the United States by Enigma against Malwarebytes Inc. although it involved the same facts of on-line interference between competing softwares.