La nuit du droit à Bonneville

08/10/2018 - mise à jour : 08/10/2018
La nuit du droit à Bonneville

Le débat judiciaire, entre partialité et impartialité, était le thème de "la nuit du droit" à Bonneville.

Il fut l'occasion d'une rencontre à la médiathèque de Bonneville, à laquelle ont participé avocats et magistrats qui avaient organisé ensemble cette manifestation.

L'importance de l'impartialité du juge, notion "consubstantielle" à l'idée même de justice selon M. Vincent Rivollier, maître de conférence à la faculté de droit de l'université Savoie-Mont-Blanc, a donné lieu à des échanges de qualité avec le public composé de simples particuliers, fonctionnaires, visiteurs de prison, médecins légistes, représentants d'associations, experts, conciliateurs, notaires, officiers de police judiciaire, élus locaux et nationaux et monsieur le sous-préfet, nous faisant l'honneur de leur présence.

 

nuit du droit à Bonneville
M.Rivollier, Mme Boggio, bâtonnier de l'ordre, M. Guigon Procureur de la république, M.Balaÿ Président du TGI

 

Questions, réponses et témoignages se sont succédés; notre débat a montré combien le débat judiciaire est le lieu où la justice s'incarne dans des femmes et des hommes qui lui donnent son visage humain; le cadre de la loi; le statut et l'indépendance des magistrats du siège et du parquet, les règles de procédure, tout concourt à garantir l'impartialité du juge, et celle du Procureur de la République; mais celle-ci ne saurait être finalement mieux assurée que par les qualités humaines et l'engagement de chacun, l'esprit d'humilité et de service, l'écoute et le questionnement permanent, la formation initiale et continue.

Merci en particulier à Martine Pernollet, vice-présidente riche d'expérience, à Marc Puech, auditeur de justice riche de questionnements, et à Jean-Yves Zordan, substitut, pour leur participation active à ces échanges.

 

Le débat s'est poursuivi autour d'une collation, grâce à l'accueil chaleureux de la communauté de Communes Faucigny Glières.

 

Gilles Balaÿ

Président du tribunal de grande instance de Bonneville