Le déplacement de la ministre de la justice, garde des sceaux, au TGI de Quimper

Le point sur le pôle social, l'accès au droit et l'aide aux victimes
07/03/2019 - mise à jour : 07/03/2019
Déplacement de la garde des sceaux à Quimper

La garde des sceaux, ministre de la justice a rencontré le 28 février 2019 à les greffiers et magistrats du tribunal de grande instance de Quimper ainsi que les organismes associatifs locaux impliqués dans l’accès au droit et l’aide aux victimes.

Accueillie par les chefs de cour et les chefs de juridictions, en présence du directeur des services judiciaires, du préfet du Finistère, d'élus locaux et de parlementaires, la garde des sceaux a débuté la visite du palais de justice au service d’accueil unique du justiciable (SAUJ), présenté par Matthieu Dumoulin, directeur des services de greffe judiciaire pour les services civils.

Rencontre avec le SAUJ de Quimper
Rencontre avec le SAUJ de Quimper

La visite s’est poursuivie par un échange avec les magistrats de permanence et la présentation du traitement en temps réel (TTR)  par le procureur de la République, Thierry Lescouarc’h.

Rencontre avec les magistrats de permanence et entretien sur le TTR
Rencontre avec les magistrats de permanence et entretien sur le TTR

Louise Hélène Bensoussan, la présidente du nouveau pôle social,  a présenté à la ministre les excellentes conditions du transfert au tribunal de grande instance des activités du TASS, l'accueil des nouveaux membres du greffe et les actions innovantes de conciliation mises en place.

Rencontre avec l'équipe du nouveau pôle social
Rencontre avec l'équipe du nouveau pôle social

Enfin, au cours de l’après-midi, le centre Emmaüs de Rédéné (29) a organisé une visite de ses locaux et réuni les associations locales liées à l’accès au droit et aux victimes en vue d’un échange avec le garde des sceaux. Tour à tour, les associations ont présenté leur activité, leur lien avec le tribunal de grande instance de Quimper et, pour certaines d’entre elles, leurs difficultés liées au financement, à la réinsertion des publics accueillis.

Visite du centre Emmaüs de Rédéné (29)
Visite du centre Emmaüs de Rédéné (29)

Les chefs de juridiction Fabienne Clément et Thierry Lescouarc’h, ont pu alors évoquer la sensibilisation des enquêteurs à l’évaluation des risques de violences graves et la soirée à thème organisée au palais de justice à l’occasion de la journée internationales des droits des femmes. Le procureur général a rappelé la politique régionale du parquet relative à la lutte contre les personnes vulnérables se traduisant par la sensibilisation, la formation et la coordination des publics directement ou indirectement liés à cette problématique.

Rencontre avec les associations d'aide aux victimes et d'accès au droit
Rencontre avec les associations d'aide aux victimes et d'accès au droit

La ministre de la justice, Nicole Belloubet, a conclu en remerciant l’assemblée et en assurant la mise en place de SAUJ sur l’ensemble du territoire français, la nécessité de faire progresser l’accès au droit en privilégiant la présence humaine de proximité, et « la révision de l’ordonnance de 1945 pour juger mieux et plus rapidement et pour aboutir sur un texte dont la primauté est l’éducatif ».