Cour d'appel de Rennes : la justice par-delà ses murs

Le déplacement de deux magistrats de la cour d’appel de Rennes au lycée Chateaubriand (Rennes)
02/05/2019 - mise à jour : 02/05/2019
Pascal Bougy interviewé par les élèves du lycée Chateaubriand

Deux professeurs du lycée Chateaubriand (Rennes) expérimentent avec leurs élèves de seconde, depuis novembre 2018, un projet liant la littérature, l’histoire et la justice. Ce programme ambitieux a permis aux élèves de rencontrer deux magistrats de la cour d’appel, le 14 mars 2019.
Focus sur ces rencontres.

L’objectif

Ce projet pédagogique, à l’initiative de Marc Schlinder-Bondiguel, professeur d’histoire-géographie, et de Marie-Claire Rolland, professeur de Français, a une double finalité, à la fois pédagogique et d’orientation. Il donne l’opportunité aux élèves d’acquérir de multiples compétences dans le domaine des études littéraires et sociales, mais aussi de construire un lien avec le monde professionnel dans le but de prendre connaissance de la vaste panoplie des métiers liés à la littérature, à l’histoire, à la création artistique, au droit, etc. 

« Nous avons choisi de travailler sur les liens entre l'histoire, la littérature et la justice. Les deux thèmes obligatoires retenus parmi les six propositions du programme  sont l'engagement, c’est-à-dire écrire pour changer le monde : l’écrivain et les grands débats de société et les paroles publiques et plus précisément, de l’agora aux forums sur la toile : les grands discours politiques et juridiques » explique Marc Schlinder-Bondiguel.

Rencontres avec des professionnels de la justice

Le 14 mars dernier, les élèves ont, dans un premier temps, présenté leurs exposés sur les procès qui ont fait l’histoire à leur classe ainsi qu’à Pascal Bougy et Stéphane Cantéro, magistrats du parquet général.

Ensuite, après avoir évoqué leur parcours professionnel respectif et leur métier, les magistrats ont répondu aux questions des élèves sous forme d’interviews filmées et radiophoniques, en présence de professionnels des métiers de l’audiovisuel. Les interrogations ont porté sur le cursus scolaire, la motivation et les contraintes du métier, la préparation avant un procès, la déontologie, l’impact du métier sur la vie de famille.

En donnant de leur temps, Pascal Bougy et Stéphane Cantéro ont apporté des éclairages sur leur métier, démystifié le monde judiciaire et donner un visage à la justice en témoignant de leurs expériences personnelles et en étant à l’écoute des interrogations des élèves.

Le procès

Après avoir réalisé des prises de vue et des enregistrements sonores dans la salle des assises, le 21 mars, les élèves ont ensuite assisté à un procès d’assises, du 3 au 5 avril, en se mettant dans la peau d’un journaliste. Le travail consistait à prendre des notes et à rendre compte du déroulé de l’audience deux fois par jour auprès de leur camarade par retranscription radiophonique.

La finalité

Une restitution des travaux des élèves, notamment des interviews filmées et radiophoniques de Pascal Bougy et de Stéphane Cantéro, est prévue courant juin à la maison de la jeunesse et de la culture du Grand Cordel en présence des partenaires, intervenants, élèves et familles.